Nous mettons en place un article mensuel : La sélection du mois. Rien de nouveau, on vous présentera les livres, séries, film et autre bonnes choses qui nous ont marqués ce mois-ci. Au programme de Mars, on reviendra sur Annihilation le nouveau film de Netflix ainsi que la 3ème saison de Ash Vs. Evil Dead. Deux comics ont également retenu notre attention avec les derniers numéros de Moonshine et la sortie internationale de Oblivion Song par le scénariste de The Walking Dead. On évoquera le dernier tome de la réédition de Guunm paru chez Glenat Manga. Et enfin nous terminerons pas L’oeuvre étrange de Taro Yoko de chez Third Editions. Bonne lecture !

LA SÉLECTION DE RÉMI

Annihiliation

De Alex Garland - Diffusé sur Netflix

LA SÉLECTION DE RÉMI

Annihilation

De Alex Garland - Diffusé sur Netflix

Après un parcours chaotique durant sa production et une sortie en salle réservée, hélas, uniquement aux Etats-Unis, Annihilation est finalement disponible depuis le début du mois sur Netflix. Si on peut regretter de ne pas avoir l’occasion de voir ce film, pensé pour le grand écran, dans les conditions idéales, il ne faut pas ignorer pour autant l’incroyable puissance du nouveau projet d’Alex Garland. Techniquement déjà, ce second long métrage pour le réalisateur s’impose comme une jolie claque avec sa mise en scène soignée, son sound design obsédant et ses performances d’acteurs (Natalie Portman en tête) pleines de conviction. Cependant, comme toute bonne oeuvre de science fiction qui se respecte, c’est pour son propos sur la condition humaine et sur la façon dont ce propos est mis en avant que le film s’affirme comme une expérience fascinante. Expérimental sans jamais être hermétique, Annihilation peut tout autant être vu comme une méditation sur la dépression et sur ce qu’il est nécessaire de laisser derrière soi pour avancer, que comme une réflexion sur la nature auto-destructrice de la race humaine. Le tout avec une pincée de Carl Jung pour relever le propos. C’est aussi bien plus que ça, car repenser et revoir Annihilation permet de réaliser à chaque fois que le film explore ses thématiques encore plus profondément qu’on le soupçonnait précédemment. Définitivement un des sommets cinématographique de l’année.

Ash Vs. Evil Dead - Saison 3

De Sam Raimi - Diffusé sur Starz

Ash Vs. Evil Dead - Saison 3

De Sam Raimi - Diffusé sur Starz

Il n’est pas toujours facile d’aimer Ash vs. Evil Dead. Après une première saison venue de nulle part comme une jolie surprise et une deuxième en dents de scie d’un point de vue qualitatif, la série a fait son retour le mois dernier avec une troisième saison sous forme de nouveau départ pour Ash. Toujours bourré de moments irrésistibles dans lesquels action gore et humour slapstick se mélangent pour nous rappeler que Bruce Campbell est bien le meilleur dans ce qu’il fait, le show de Starz souffre, hélas, d’une écriture qui tombe dans la facilité en suivant, épisodes après épisodes, une formule un poil éculée. Néanmoins, l’esprit fun de l’ensemble et l’énergie déployée par tout le casting suffisent pour servir 30 minutes hebdomadaires de plaisir, parfois coupable mais souvent jouissif, aux fans de la création de Sam Raimi. Alors non, il n’est pas toujours facile d’aimer Ash vs. Evil Dead mais il faut bien avouer qu’on est quand même bien content de revoir Ash Williams, boomstick dans une main et tronçonneuse à la place de l’autre, charcuter des Deadites entre deux punchlines.

Moonshine #8

De Brian Azzarello, Eduardo Risso et Rafael Albuquerque - Édité par Image Comics

Moonshine #8

De Brian Azzarello, Eduardo Risso et Rafael Albuquerque - Édité par Image Comics

Les années 30 en pleine prohibition, des gangsters new yorkais et des rednecks qui se disputent le contrôle de l’alcool de contrebande dans le coeur sauvage de l’état de Virginie et …des loups garous. Dès le départ, tous les éléments semblaient présents pour que les retrouvailles entre Brian Azzarello et ce génie d’Eduardo Risso soient mémorables. Après un premier arc presque parfait, sorti il y a un an, Moonshine a enfin fait son retour chez Image Comics avec un numéro s’inscrivant dans la continuité de la série, tout en proposant une nouvelle approche de son sujet. Amateurs de dialogues bien ficelés et d’ambiances hard-boiled, réjouissez-vous car la plume de l’auteur de 100 Bullets est toujours faite pour ce genre de récit alors que, pour la partie graphique, Eduardo Risso est au sommet de son art. Avec un coup de crayon qui rend ses personnages très expressifs et sa science du découpage, qui lui permet de poser des atmosphères captivantes et d’offrir une narration limpide, l’artiste argentin se montre à sa place dans ce récit à cheval entre horreur et histoire de gangsters. Extrêmement sombre dans son propos, Moonshine est donc toujours une valeur sûre.

LA SÉLECTION DE DAMIEN

Oblivion Song : Tome 1

De Robert Kirkman et Annalisa Leoni - Édité par Delcourt

LA SÉLECTION DE DAMIEN

Oblivion Song : Tome 1

De Robert Kirkman et Annalisa Leoni - Édité par Delcourt

Robert Kirkman est de retour mais pas de zombie à l’horizon pour le papa de The Walking Dead et Outcast. Ce comics est sortie en simultané aux Etats-Unis et en Europe, donc pas de jaloux nous avons pu lire pour une fois une nouvelle histoire en même temps. Pour ce nouveau comics, Robert Kirkman s’approche d’un genre Science-fiction monde parallèle assez interessant bien qu’il ne soit pas forcément novateur.

L’histoire prend place aux Etats-Unis, à Philadelphie plus précisément, lorsque 300 000 habitants ont été happés dans une autre dimension surnommée Oblivion. Dix ans après l’événement, Nathan Cole, protagoniste de l’histoire, possède une technologie lui permettant de se rendre dans l’oblivion et c’est à cet instant précis que l’aventure commence. Nous suivons les aventures de Nathan Cole, qui navigue entre notre dimension, et celle de l’oblivion à la recherche des habitants disparus. L’oblivion est un monde différent du notre, rempli de monstres hideux, gigantesques, mais surtout sans forme concrète. La chasse au survivant est lancée.

On retrouve beaucoup de The Walking Dead dans Oblivion Song, à la différence que les zombies sont remplacés par des monstres et qu’il est possible de changer de dimension. On va essayer de chercher des réponses sur comment la catastrophe a eu lieu, chercher des survivants, se poser la question si la plus grande menace ce n’est pas l’humain lui même etc… Donc pas mal de similitude avec TWD mais ça reste cool à lire.

En résumé, Oblivion Song, c’est sympa et ça se laisse lire, sans pour autant être novateur. Graphiquement c’est cool mais pas non plus transcendant, j’ai vraiment du mal à distinguer les formes quand on est dans l’oblivion, c’est un peu brouillon mais je pense que c’est voulu de la part du dessinateur. Pour finir le twist de fin, nous donne envie de lire la suite, comme d’habitude !

Oblivion Song - Tome 1

Guunm : Tome 9

De Yukito Kishiro - Édité par Glénat Manga

Guunm : Tome 9

De Yukito Kishiro - Édité par Glénat Manga

Il est enfin là, le dernier tome de la réédition de Gunnm, marquant la fin des aventures de Gally ou du moins de la série originelle. Un final explosif s’annonçait à la fin du tome 8 et clairement je ne m’y attendais pas. Le dénouement de l’histoire est assez spectaculaire et quand on pense être arrivé à l’issue finale, autre chose de plus gros nous tombe dessus.

C’est un tome qui se décompose en 2 parties, la première reprend l’histoire où nous l’avions laissée, avec un combat assez expéditif entre Gally et l’assistante de Desty Nova mais au diable les politesses, on veut le fin mot de l’histoire et nous l’avons. Sauf que ça ne pouvait pas se finir comme ça ! Alors que la traque de Gally s’achève, il nous manque des éléments de réponse, notamment sur ce qui se passe dans la haute sphère du monde : Zalem. C’est à quoi la deuxième partie du tome va répondre, avec une fin assez inattendue.

Gunnm c’est fini, mais ça continue avec Gunnm Last Order qui sera réédité dans une Perfect Edition en fin d’année, et Mars Chronicle qui fait office de sequel/suite est toujours en cours de publication. Sans oublier que cette année nous avons droit à la sortie du film Alita : Battle Angel !

Guunm - Tome 9

L'oeuvre étrange de Taro Yoko

De Nicolas Turcev - Édité par Third Editions

L’oeuvre étrange de Taro Yoko

De Nicolas Turcev - Édité par Third Editions

Ça faisait des mois que j’attendais ce moment. Après plusieurs teasings, un livre traitant de l’incroyable univers de Taro Yoko est disponible en librairie. La maison d’édition Third Editions étoffe chaque mois sa collection de livre, donnant envie de tout acheter. Après m’être armé de patience, c’est le grand jour, le First Print de ce beau livre est disponible. Je me suis rué sur la lecture, dévorant page par page. Maintenant je peux vous le dire, ce livre est une merveille.

L’oeuvre étrange de Taro Yoko est scindé en 4 grand chapitres, création, musique, univers et analyse. Nous avons même le droit à une préface de Yoko Taro lui même, pour vous dire que c’est de la qualité comme ouvrage, respect ! Ce livre s’adresse aux curieux voulant en apprendre plus sur l’univers de Drakengard et de Nier. Clairement c’est mon cas après l’excellent Nier Automata ! En effet, depuis la sortie du jeu, je me suis pris de passion pour l’univers, à grappiller des informations à droite, à gauche pour pouvoir étoffer un maximum ma connaissance sur l’univers du jeu. Le livre répond à tous les questionnements, vous explique l’histoire par ordre chronologique de l’arrivée du cataclysme, la maladie de l’oeil rouge jusqu’à la véritable fin de Nier Automata qui n’est pas présente dans le jeu (Et ouais les gars, gros spoilers). On apprend également que la réalisation d’un jeu vidéo, ce n’est pas si évident que ça, et le parcours de Yoko Taro est assez atypique, je pourrais même dire à son image. Ce qui est amusant, c’est que je me retrouve un peu dans le parcours de Yoko Taro, et j’admire d’autant plus son travail après avoir lu cet ouvrage.

L’oeuvre étrange de Taro Yoko fait partie de ma sélection de Mars 2018 et clairement, il fera partie des bouquins que je conseillerais d’acheter cette année. Je reviendrai sur le livre dans une review plus importante, qui vous permettra d’en savoir plus, et surtout l’intérêt d’un tel ouvrage. Beau boulot l’équipe de Third Editions et félicitations pour votre campagne Kickstarter.

L'oeuvre étrange Taro Yokoo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here