La petite sélection du mois de Mai est là. Très peu de représentation pour ce mois-ci la faute au pont qui nous ont permis de rattraper du retard sur certains jeux vidéos et surtout d’ancienne lecture. Au programme, deux lectures comics avec la nouvelle série, Death of Glory, par Rick Remender et Bengal et le cinquième tome de Descender par Jeff Lemire et Dustin Nguyen. Coté film, ça sera la sortie de Mutafukaz pour ce mois de Mai. Il y avait également d’autres sorties qui nous ont marqués mais faute de temps, nous en ferons des review complètes. Bonne lecture !

LA SÉLECTION DE RÉMI

Death of Glory

De Rick Remender et Bengal - Disponible en VO

LA SÉLECTION DE RÉMI

Death of Glory

De Rick Remender et Bengal - Disponible en VO

Avec Rick Remender aux commandes (qu’on ne présente plus ici !) et Bengal aux dessins, qui méritait d’ailleurs depuis bien longtemps une grosse série pour montrer toute l’étendue de son talent, avouons que l’équipe créative derrière ce Death or Glory avait, de base, de la gueule. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que la série Image Comics a prouvé, d’entrée, qu’elle était bien plus que deux noms alléchants sur sa couverture. Avec un premier numéro qui peut prétendre au titre de meilleur numéro d’introduction de l’année et un second qui, même en calmant le jeu, a continué de montrer tout le potentiel de la série en délivrant son lot de séquences WTFesques, Death or Glory s’impose déjà comme un pur divertissement de genre jouissif, tordu et bourré de personnalité malgré son point de départ qui peut sembler déjà vu. C’est aussi l’occasion de voir Bengal au top de sa forme qui se permet de nous balancer, par exemple, les pages de course poursuite les plus cool vues dans un comics depuis longtemps. Si on ajoute à ça le fait que les séries de Remender ont plutôt tendance à s’affirmer vraiment sur la durée, disons que Death or Glory a tout ce qu’il faut pour nous offrir un sacré trip.

Death of Glory #1

LA SÉLECTION DE DAMIEN

Mutafukaz

De Ankama Animations et Studio 4ºC Par Shōjirō Nishimi et Guillaume Renard (Run) - Disponible au cinéma

LA SÉLECTION DE DAMIEN

Mutafukaz

De Ankama Animations et Studio 4ºC Par Shōjirō Nishimi et Guillaume Renard (Run) - Disponible au cinéma

Ce mois-ci c’est Mutafukaz qui nous a fait plaisir avec sa sortie au cinéma. Le film est réalisé par Shōjirō Nishimi et Guillaume Renard (Run) également le créateur de l’oeuvre. Le film est produit par Ankama Animations et le Studio 4ºC. Mutafukaz apporte un vent d’air frais dans l’animation et dans tout ce qui touche au 9ème art. Mélangeant plusieurs cultures urbaines dans une seule oeuvre (un peu comme les Doggybags) Mutafukaz nous rappelle les années 90/2000 saupoudré de GTA San Andreas. Fidèle à la bande dessinée, Mutafukaz nous livre un scénario palpitant en mettant en scène Lino (Angelino), Vince et accessoirement Willy. La réalisation est détonnante avec en voix principales Orelsan et Gringe (Casseur Flowters), des rôles taillés pour eux. La bande son électrique est signé The Toxic Avenger. Un mélange parfait qui vous fera passer un bon moment devant ce film d’animation. Au final, Mutafukaz apporte un vent frais sur l’animation et s’inscrit lui aussi dans une démarche de dessin animé pour adulte, qu’on adore. Le seul bémol que je trouve à redire au film, est le manque de rythme au début, le film a du mal à partir rapidement et pour un néophyte de l’univers cela peut-être mal aperçu. On notera le manque de programmation dans les cinémas mais c’est la vie qu’on choisit quand on se lance en indépendant. Nul doute que Mutafukaz ira loin, et que la sortie en version physique et dématérialisée va ravir les plus frileux. Pour nous c’est un bon divertissement et on adore.

  • Disponible au cinéma

Descender Tome 5

De Jeff Lemire et Dustin Nguyen - Urban Comics

Descender Tome 5

De Jeff Lemire et Dustin Nguyen - Urban Comics

Un cinquième tome pour l’aventure Descender emmenée par l’équipe de rêve, Jeff Lemire et Dustin Nguyen. Nous retrouvons nos héros là où nous les avons laissés dans le précédent tome. La guerre entre « humains » et machines n’a jamais été aussi proche. Que de rebondissements dans ce nouveau tome des aventures de Tim-21, proche de retrouver Andy et d’en savoir plus sur les moissonneurs, ce cinquième tome est une merveille et nous approche de plus en plus d’un combat spectaculaire. Jeff Lemire offre une nouvelle fois un scénario digne de ce nom à son space opéra. On reprochera toujours le manque de profondeur de l’univers ainsi que son background très peu développé ou en tous cas juste ce qu’il faut pour l’histoire. On voit très bien que l’idée principale est de faire avancer l’histoire et de la terminer sans en faire trop au risque de décevoir. Dustin Nguyen est plus en forme que jamais, son style colle parfaitement à l’univers qu’ils ont mis en place. Une mention spéciale à cette couverture magnifique proposée par Urban Comics.

Descender Tome 5

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here